Carto - Mondo
Un atlas mondial de cartes anciennes et contemporaines

Carte agriculture Italie 1925

  • Source : Atlas Universel Quillet (Eur-Asie-Afr-Amé-Océanie)
  • Auteur : Maurice ALLAIN
  • Éditeur : Quillet
  • Date : 1925

La carte représente l’Italie, sous l’aspect agricole, en 1925.

Malgré un climat prompt à la sécheresse, la flore italienne est bien développée.
Les plantes sont adaptées, avec des racines capables d’absorber l’eau profondément sous la terre et une transpiration restreinte.
L’élevage est par contre limité, la terre n’étant pas propice à de grandes terres de pâturages.

La pêche est une activité bien implantée que l’on trouve surtout présente en Italie méridionale, en Sardaigne, mais aussi en Ligurie (Gênes).
Les produits de la mer les plus répandus sont le thon, l’anchois, l’éponge et le corail.

L’agriculture occupe plus de la moitié du territoire national, et en emploie ¾ de ses habitants.
Les céréales y sont très développées, au premier rang desquels le blé et le maïs, et dans une moindre mesure de l’orge, du seigle et de l’avoine.

En Lombardie (Milan) est cultivé le riz, de même que la pomme de terre, que l’on retrouve dans d’autres régions italiennes.

L’Italie est le 2eme plus grand producteur de vins après la France.
La vigne se retrouve partout, et plus particulièrement en Lombardie, en Sicile, en Toscane, en Ombrie, dans les Campanies et le Piémont.
C’est un produit d’exportation majeur au même titre que l’olive et l’huile.
Cela vaut aussi pour la sériciculture, activité essentielle du pays, la soie produite étant un bien d’exportation important.

D’autres cultures, quantitativement moins importantes, font la richesse de l’Italie, tels que les orangers, les citronniers, les figuiers ou encore les amandiers.

Enfin, d’une manière croissante se développent des cultures à visée industrielle comme la betterave sucrière, le coton, le lin et le chanvre.

CARTO MONDO